Vos démarches administratives

Horaires d’accueil en mairie

  • Lundi, mardi, mercredi : 15h00 – 17h00
  • Jeudi : 9h30 – 11h30
  • Vendredi : 14h30 – 18h00

Téléphone : 04 66 80 02 12

Messagerie électronique (e-mail) : mairie@aujargues.fr


Démarches en ligne :

service-public.fr

Pour effectuer vos démarches administratives, télécharger vos formulaires CERFA, ou consulter des organismes partenaires.

Pour toutes vos demandes, déclarations ou recensements (cartes nationales d’identité, passeports, cartes grises, permis de conduire, cartes de séjours, naturalisations, déclarations de statut d’Associations, et en Urbanisme, pour télécharger vos déclarations préalables de constructions, de travaux, d’aménagements soumis ou non à un permis.

Toutes les téléservices : Mes téléservices

Dont :


Inscriptions des enfants à l’école

Dossier d’inscription en Mairie


Carte d’accès aux déchetteries intercommunales

Au secrétariat de la Mairie muni :

  • d’un justificatif d’identité
  • d’un justificatif de domicile

Horaires de la déchetterie de Villevieille
(entre Junas et Aujargues)

Voir la page “Infos utiles


Demande d’inscription sur les listes électorales

En Mairie entre le 1er septembre et le 31 décembre
Muni(e) :

  • d’un justificatif d’identité
  • d’un justificatif de domicile

Demande en ligne


 Recensement militaire dès 16 ans

Démarches à suivre

Loi du n°97-1019 du 28/10/1997 et Décret n° 2002-446 du 29/03/2002
Tous les Français doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile (ou du consulat s’il habite à l’étranger), entre leur 16ème anniversaire et avant la fin du trimestre suivant (article R*111-1).
Cette formalité est obligatoire pour pouvoir se présenter aux concours et examens publics.

  • Les jeunes Français de naissance doivent se faire recenser entre le mois de leurs 16 ans et les 3 mois qui suivent la date d’anniversaire.
  • Les jeunes devenus Français entre 16 et 25 ans doivent se faire recenser dans le mois qui suit la date d’acquisition de la nationalité française.
  • Les jeunes qui auraient pu répudier ou décliner la nationalité française mais qui ne l’ont pas fait, doivent se faire recenser dans le mois qui suit les 19 ans.

Les mineurs âgés de 16 ans doivent se présenter à la mairie, muni d’une pièce d’identité et du livret de famille de leurs parents dans les délais impartis.
En savoir plus sur Service-Public.fr

Informations sur le parcours de citoyenneté

Pour assurer une meilleure liaison, la fonction de Correspondant Défense, créée en 2001, a vocation à développer le lien Armée-Nation et à promouvoir l’esprit de défense. Depuis la loi de 1997 suspendant l’appel sous les drapeaux, un parcours de citoyenneté que doit accomplir chaque jeune a été mis en place.

Il comporte trois étapes obligatoires :

  • l’enseignement de défense,
  • le recensement,
  • et l’appel de préparation à la défense.

Au cours de ces trois étapes interviennent successivement l’Éducation nationale, les Mairies et la Défense.

Enseignement de défense : c’est la 1ère étape

Programmé dans les classes de 3ème et 1ère, cette sensibilisation au devoir de Défense, partie intégrante de l’enseignement civique, porte sur les principes et l’organisation générale de la Défense Nationale et de la sécurité collective (Europe, ONU). Il revient à votre enseignant de conduire son cycle librement, tout au long de l’année scolaire. En outre, cet enseignement de Défense doit être complété, dans les cours d’ECJS (Éducation Civique, Juridique et Sociale) des classes de première et de terminale. En effet, la formation civique des élèves exige une réflexion sur la politique de défense, sur les conditions de la sécurité, et la diversification des menaces dans le monde d’aujourd’hui.

Le Recensement : c’est la 2ème étape

Depuis Janvier 1999, tous les jeunes Français, garçons et filles, doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile, ou au consulat, s’ils résident à l’étranger. Cette obligation légale est à effectuer dans les 3 mois qui suivent leur 16ème anniversaire (voir rubrique démarches à suivre). À cette occasion, les jeunes seront inscrits d’office sur les listes électorales. La mairie (ou le consulat), leur remettra alors une ATTESTATION DE RECENSEMENT à conserver précieusement. En effet, elle leur sera réclamée s’ils veulent s’inscrire à tout examen ou concours soumis au contrôle de l’autorité publique (CAP, BEP, BAC, permis de conduire…). Les données issues du recensement faciliteront leur inscription sur les listes électorales à 18 ans si les conditions légales pour être électeur sont remplies.

La journée d’appel de préparation à la défense (JAPD) : c’est la 3ème étape

La JAPD est obligatoire pour les garçons et les filles entre la date du recensement et l’âge 18 ans. Les pouvoirs publics et les forces armées agissent chaque jour pour que la liberté puisse exister sur notre territoire, mais également en Europe et sur d’autres continents. La JAPD est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est aussi une occasion unique de contact direct avec la communauté militaire, et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires que la Défense offre aujourd’hui aux jeunes. Opportunités professionnelles mais également opportunité d’aide spécifique pour les jeunes en difficulté, qui pourront – s’ils le souhaitent – obtenir lors de cette journée des conseils d’orientation vers des structures d’aide adaptée (éducation nationale, missions locales). À la fin de cette journée, un CERTIFICAT DE PARTICIPATION est remis. Il est obligatoire pour l’inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique.

Votre correspondant défense fait partie de la 2ème étape de ce processus et se tient à votre disposition par l’intermédiaire du secrétariat de votre Mairie.
Tous jeunes de 16 à 28 ans souhaitant avoir des renseignements sur le parcours citoyenneté, les périodes militaires d’initiation ou de perfectionnement à la défense nationale, les métiers de la défense ou sur les centres « Défense 2ème Chance » peuvent le contacter par le biais du secrétariat de la Mairie.


 Autorisations de sortie du territoire enfants mineurs français

Ce document qui permettait à un enfant de circuler dans certains pays sans être accompagné de ses parents, est supprimé depuis le 1er janvier 2013.
Désormais, l’enfant – qu’il soit accompagné ou non – peut voyager à l’étranger avec :

  • soit sa carte nationale d’identité seulement (notamment pour les pays de l’Union européenne, de l’espace Schengen , et la Suisse),
  • soit son passeport,
  • soit son passeport accompagné d’un visa.

Il convient de se renseigner au préalable sur les documents exigés par le pays de destination en consultant le site France Diplomatie.